Autres forêts urbaines

Lausanne est quasiment ceinturée par les forêts. On en oublierait presque que la forêt pénètre jusqu’au cœur de la Ville. Et qu’elle y joue un rôle très important.

© Régis Colombo – diapo.ch

A Lausanne, la forêt persiste là où les constructions la laissent tranquille. Elle accompagne par exemple la Vuachère sur la quasi totalité de son tracé, du quartier de Valmont jusqu’à son embouchure sur les quais. Nichée au fond d’impressionnants ravins, la forêt ne se contente pas ici d’offrir d’agréables espaces de délassement. L’enracinement des arbres assure la stabilité des talus et ralentit l’érosion du sol. C’est aussi sa mission dans le quartier de la Borde, où la forêt surplombe un quartier d’habitations. Sans sa présence, la falaise sur laquelle elle est installée se ferait nettement plus menaçante.

Une bouffée d’air

La forêt remplit donc sa mission de protection jusqu’au coeur des quartiers lausannois. Mais elle ne se contente pas de jouer au garde du corps. Elle soigne aussi les plaies de l’âme par sa simple présence. Vous êtes-vous en effet déjà demandé à quoi ressemblerait l’espace urbain sans ces poches de verdure? De quoi auraient ainsi l’air les quartiers du haut de la ville sans le Bois-Mermet ou la zone boisée du parc du Désert? La forêt n’est pas utile que pour l’homme. En ville, elle offre également des plages de repos bien mérité à une faune diversifiée, allant de l’écureuil à la chouette hulotte. La vallée de la Jeunesse et ses cordons boisés en sont une parfaite illustration.

Beaucoup d’entretien

En ville sans doute plus qu’ailleurs, la forêt doit être régulièrement entretenue, faute de quoi elle peut devenir dangereuse pour ses usagers. Les forestiers et les bûcherons doivent donc redoubler d’attention pour ne pas laisser les peuplements vieillir et s’affaiblir. Ce qui implique parfois de s’attaquer à certains arbres auxquels la population s’était attachée. Mais la préservation des vieux arbres est aussi un souci du service des parcs et domaines. La création d’îlots de vieux arbres est ainsi en cours dans de nombreux quartiers de la ville. Et la démarche s’inscrit obligatoirement dans la durée. Le temps des arbres n’est en effet pas celui des hommes, même au milieu de l’effervescence de la ville et de son rythme effréné.

© SPADOM
Un chemin forestier au cœur de la ville

La Vuachère est une rivière qui traverse Lausanne de part en part. Un chemin piéton la suit sur presque l’intégralité de ses déambulations urbaines. Long de 8 kilomètres, il emmène le promeneur à la rencontre de ce coin de nature et de forêt, véritable havre de paix au centre-ville.

En savoir plus...

Coordonnées

Forêts
Service des parcs et domaines
Accueil

Route des Corbessières 4
1007 Lausanne  26

+41 21 315 57 15
Ecrivez-nous