La ville contemporaine

Salle de sport ouest du gymnase de Beaulieu

Sa toiture est une esplanade prolongeant le chemin d’accès au gymnase, le grand escalier à son extrémité conduit à l’étage inférieur où sont regroupées les entrées de plain-pied.

Issu d’un processus qui a duré 14 ans – depuis les premières études réalisées en 1994 et visant l’assainissement du complexe sportif existant, jusqu’à l’inauguration de la nouvelle salle de sport en 2008 - ce projet est représentatif de l’intérêt d’organiser des concours d’architecture. Lors du jugement, la solution proposée par les architectes Jean-Marc Bovet et André Jeker faisait partie des projets exclus des prix pour motif de non-respect du périmètre et de la limite d’altitude.

Or le règlement des concours prévoit qu’un projet dérogatoire puisse être admis au jugement si, d’une part, ladite dérogation est loyale et, d’autre part, s’il est désigné à l’unanimité des membres du jury comme lauréat. Le site du gymnase de Beaulieu présentait une telle quantité de contraintes (périmètre exigu, servitudes, pente) que seule une solution dérogatoire pouvait fournir le meilleur projet d’architecture.

L’implantation hors périmètre a permis une distribution très simple. Le projet se développe en deux volumes. La salle de sport, perpendiculaire à la pente, est le seul volume émergeant. Le bâtiment de services, allongé, est parallèle à la pente. Sa toiture est une esplanade prolongeant le chemin d’accès au gymnase, le grand escalier à son extrémité conduit à l’étage inférieur où sont regroupées les entrées de plain-pied. En exploitant ainsi la topographie, le projet limite fortement l’impact visuel depuis le haut et assure une relation continue à l’extérieur. La clarté conceptuelle se retrouve aussi dans les principes d’éclairage et de ventilation naturels ainsi que dans le choix de matériaux bruts (béton, aluminium et bois).

Cette belle réalisation est certifiée MINERGIE-ECO.

Accès Bus tl: 2, 21 Beaulieu; 4 Ecole de Commerce
Parking: Beaulieu
En relation