LGBTIQ

Lors de la Journée internationale contre l'homophobie 2019, la Municipalité s'est lancée dans un processus visant à lutter de manière collective et transversale contre toutes formes de violences faites aux personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres, intersexes et en questionnement ou queer (LGBTIQ).

© Sara Rampazzo – CC0

17 mai 2019: la Ville entame ses travaux contre l'homophobie

La probable votation sur l’extension de la norme pénale antiraciste aux actes homophobes va créer de larges débats publics, qui s’accompagneront sûrement, comme cela a été le cas lors de la mise à l’agenda du «Mariage pour tous» en France, d’une recrudescence d’actes homophobes et de manifestations d’intolérance relatives aux personnes LGBTIQ. La Municipalité y est particulièrement attentive et souhaite désormais s’associer aux personnes et groupes concernés pour y faire face et construire ensemble une politique ambitieuse à l’horizon 2020, dans le cadre d’une large consultation qui débutera dès l’automne 2019.

En attendant, pour répondre à trois interventions parlementaires communales, elle s’engage symboliquement en illuminant l’usine Pierre-de-Plan aux couleurs arc-en-ciel et en arborant l’Hôtel de Ville du drapeau LGBTIQ. Elle répond aussi favorablement à la proposition visant à faire adhérer Lausanne à une coalition de villes s’engageant très concrètement pour l’inclusion des personnes LGBTIQ. Elle a par ailleurs d’ores et déjà signifié son soutien à l’extension de la norme pénale antiraciste à l’homophobie dans le cadre de la consultation fédérale

Un outil pour signaler des cas de harcèlement de rue aux autorités

Dès le 25 novembre 2019, la Ville de Lausanne permet aux victimes et témoins de harcèlement de rue, via son application mobile ou une page web spécifique, de signaler des cas survenus à Lausanne. Les actes en relation avec l'orientation sexuelle réelle ou supposée, l'expression ou l'identité de genre peuvent dans ce cadre être rapportés.

Chaque signalement sera traité par l'observatoire de la sécurité. Selon les cas, une collaboration est établie avec le Corps de police (police judiciaire, police de secours ou proximité) et d'autres partenaires publics ou privés pour y apporter des réponses circonstanciées.

Grâce à ces signalements, la Ville, en partenariat, peut proposer des mesures concrètes pour lutter contre ce phénomène.

Coordonnées

Observatoire de la sécurité
Secrétariat général de la Direction Sécurité et économie

Rue des Côtes-de-Montbenon 7
Case postale 5354
1003 Lausanne  

Situer sur le plan

Ecrivez-nous

Bus: tl 3, 6, 21: Cecil; tl 12, 13: Montbenon
Métro: m1: Vigie; m2: Lausanne-Flon
LEB: Lausanne-Flon, Chauderon