Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche Partager

Calendrier

La politique communale en matière de prévention des risques en quelques dates clés.

La politique communale en matière de prévention des risques repose sur la politique fédérale dite «des quatre piliers». Elle a pris la forme de plusieurs préavis et rapports-préavis dès la fin des années 1990.

Principales dates

Evaluation du projet pilote: antenne de l'ECS et mesures complémentaires

Cette antenne est un projet pilote qui fera l’objet d’une évaluation par Unisanté. L’Observatoire de la sécurité et des discriminations de la Ville avec l’institut BASS ont formé des groupes de discussion composés d’habitantes et habitantes ainsi que de commerçantes et commerçants. Ils ont pour objectif de suivre l’évolution de la qualité de vie dans le quartier.

Printemps 2024 - Ouverture de l'antenne ECS de la RIponne

Réalisation des travaux

Début mai - Ouverture de l'antenne

Eté 2023 à janvier 2024 - Procédure de mise à l'enquête

Janvier 2024 - fin du délais de recours suite à la délivrance du permis de constuire.

Dès l'été 2023 - Mise à l'enquête publique et traitement des oppositions

4 et 5 décembre 2023 - Premières séance des groupes de discussion

L’objectif de ces séances est de recueillir l’avis des riveraines et riverains (habitant-es et commerçant-es) notamment sur les sujets suivant:

  • les nuisances sonores
  • les déchets
  • la consommation de stupéfiants dans l’espace public
  • la présence de dealers dans l’espace public
  • le sentiment de sécurité

Les avis récoltés dans le cadre de cette démarche seront pris en compte pour améliorer le dispositif en place. Ils serviront à évaluer son impact sur l’espace public du point de vue du voisinage. Les objectifs socio-sanitaires seront quant à eux évalués dans un autre cadre.

Septembre 2023 - Début de l'équipe sociale de rue engagée par la Ville

Fin été 2023 - Envoi d'un courrier aux riveraines et riverains

Afin d’avoir un retour précis sur la situation vécue par le voisinage et l’évolution de la qualité de vie dans le quartier, l’Observatoire de la sécurité et des discriminations de la Ville de Lausanne mettra en place, en collaboration avec un bureau externe, des séances de discussion avec les riveraines et les riverains directs de l’antenne de l’ECS.

Les ménages et les commerces concernés recevront un courrier avec de plus amples informations sur ces séances de discussion et sur les modalités pour y participer.

Printemps 2023 - Renforcement des prestations de «petits jobs»

5 avril 2023 - Annonce du projet pilote d'antenne ECS à la Riponne et des mesures complémentaires
5 avril 2023 - Pérennisation de l’Espace de consommation sécurisé au Vallon
5 juillet 2022 - Rapport d'audit – Fondation ABS
Décembre 2021 - Evaluation de l’espace de consommation sécurisé de Lausanne (ECS) – projet pilote de trois ans. Rapport final
8 mai 2020 - L’ECS a trouvé sa place dans le dispositif à bas seuil

Dix-huit mois après l’ouverture de l’Espace de consommation sécurisé (ECS), Unisanté a rendu à la Municipalité un rapport d’évaluation intermédiaire sur ce projet pilote. Il confirme la pertinence d’un tel espace à Lausanne.

16 avril 2019 - Riponne: santé et sécurité comme priorités

La Municipalité constate le succès des mesures prises récemment dans le cadre de sa politique en matière de drogues, en particulier l’ouverture de l’Espace de consommation sécurisé (ECS) et la lutte contre le deal. En parallèle et en cohérence avec l’ouverture de l’ECS, elle a décidé de s’engager contre la consommation de produits stupéfiants dans les WC de la Place de la Riponne notamment durant les heures d’ouverture de l’espace de consommation sécurisé.

28 septembre 2018 - L'Espace de consommation sécurisé ouvre ses portes au Vallon
2 mars 2017 - Quartier du Vallon - Le projet de l’espace de consommation sécurisé expliqué aux habitantes et habitants
6 juin 2016 - Préavis 2016/41

Réduction des risques et méfaits liés à la consommation de drogues - Lausanne comble les lacunes de son dispositif

22 avril 2016 - Pérennisation des lieux d'accueil «L'Espace» et «La Terrasse»

2012 - Prise en charge des personnes toxicodépendantes et en grande précarité

Lausanne améliore son dispositif pour réduire les risques liés à la consommation de stupéfiants et soutenir les populations précarisées. Elle ouvrira dans les prochains mois deux nouveaux lieux d'accueil.

Ouverture de «La Terrasse» au Vallon

Ouverture de l'accueil de jour «L'Espace»

28 avril 2010 - Rapport-préavis 2009/03 bis

Politique communale en matière de drogue

21 décembre 2006 - Rapport-préavis 2006/66

Toxicomanie et marginalité un nouveau dispositif pour répondre aux besoins de deux populations «à risques»

27 février 2003 - Préavis 2003/09 - Réduction des risques sanitaires liés à la consommation de stupéfiants

Réduction des risques sanitaires liés à la consommation de stupéfiants ou à l'exclusion et prescription médicale d'héroïne. Réponse aux motions de M. Jean-Daniel Berset

20 septembre 2001 - Politique communale dans le domaine de la toxicomanie

Politique communale dans le domaine de la toxicomanie et la marginalité (lll). Etat de la situation et renforcement du dispositif de prise en charge

30 août 2001 - Création d'une unité d'intervention socio-éducative de terrain (UnISET)
18 septembre 1998 - Politique communale dans le domaine de la toxicomanie

Après les rapports-préavis nos 23, du 15 octobre 1993, 119, du 7 septembre 1995 et 215, du 9 janvier 1997, la Municipalité présente un nouveau train de mesures complétant le dispositif de prise en charge des consommateurs de stupéfiants. Avant tout destinées aux personnes les plus désinsérées, elles contribueront à renforcer le réseau des institutions et des intervenants actifs en matière d’aide à la survie et proposeront des alternatives à l’inactivité.

Coordonnées

Dispositif addictions
Service de l’inclusion et des actions sociales de proximité (SISP)

Place Chauderon 7
Case postale 5032
1001 Lausanne