Confédération, canton et commune

Quelques chiffres et faits historiques sur la Confédération, le Canton de Vaud et la Ville de Lausanne.

© Ville de Lausanne

L'administration communale lausannoise:

  • est organisée en 7 directions placées chacune sous la responsabilité d'un conseiller/ère municipal-e élu-e pour 5 ans.
  • est subdivisée en 39 services. Chaque service est dirigé par un-e chef-fe de service.
  • compte environ 5'100 collaborateurs, représentant environ 4'300 ept (équivalent plein temps), répartis sur l'ensemble du territoire de la commune. Certains sont dans les bureaux (administration), d'autres sur le terrain (jardiniers, policiers, pompiers).
  • dispose d'un budget annuel d'environ 2 milliards de francs.

La Confédération helvétique

En 1291, les trois cantons d'Uri, Schwyz et Unterwald concluent un pacte d’assistance mutuelle. C’est le fameux serment du Grütli que l’on commémore chaque année le 1er Août lors de la Fête nationale.

Peu à peu, d’autres cantons vont se joindre aux trois alliés pour former la Confédération helvétique. Des siècles plus tard, en 1848, suite à la guerre civile du Sonderbund, les libéraux-radicaux l’emportent sur les conservateurs et créent la Suisse moderne que l’on connaît aujourd’hui, avec une Constitution, qui instaure un Etat fédéral (et non plus une Confédération, même si ce terme est demeuré l’appellation officielle du pays). Le dernier né est la République et Canton du Jura, qui a vu le jour en 1979 seulement.

La Suisse est aujourd'hui un Etat fédéral de 26 cantons. Elle compte 2'396 communes et 8 millions d’habitants.

Le Canton de Vaud

Le 24 janvier 1798, l’indépendance vaudoise est proclamée. Les Bernois, qui occupent le Pays de Vaud, se retirent, par crainte des troupes françaises. Les Français occupent une partie de la Suisse et instaurent une «République helvétique». Les cantons perdent leur souveraineté. Cette situation perdure jusqu'en 1803, année où Napoléon promulgue une nouvelle constitution: l'Acte de médiation. Le Canton de Vaud est né.

La première séance du Grand Conseil se déroule le 14 avril 1803 à l'Hôtel de Ville qui se trouve sur la place de la Palud, à Lausanne. Aujourd'hui, le Grand Conseil siège provisoirement au Palais de Rumine, sur la place de la Riponne, en attendant la construction d’un nouveau bâtiment dans le quartier de la Cité, suite à la destruction du bâtiment Perregaux par un incendie. Quant au Conseil d'Etat, il se réunit au Château Saint-Maire, dans le quartier de la Cité également.

Le Canton de Vaud compte 318 communes et 730'000 habitants.

La Ville de Lausanne

Au XIIe siècle, Lausanne était administrée par l'Evêché, qui était basé dans l'actuel Château Saint-Maire. La ville se développe progressivement autour du quartier de la Cité et, au XVe siècle, deux gouvernements cohabitent: alors que la ville haute continue à être sous l'autorité de l'Evêché, la ville basse est dirigée par un Conseil.

En 1482, les deux administrations fusionnent et siègent désormais à l'Hôtel de Ville de la place de la Palud.

Ce n'est qu'en 1814, avec la Constitution vaudoise, que les institutions lausannoises reçoivent la structure qu'on leur connaît aujourd'hui.

Lausanne est la capitale et la plus grande ville du canton, et la 4e de Suisse. Elle représente à elle seule près de 20% de la population du canton avec environ 138'000 habitants.

Coordonnées

Votations
Secrétariat municipal

Registre civique
Place de la Palud 2
Case postale 6904
1002 Lausanne 

Ecrivez-nous
Tél. +41 21 315 22 33

Lundi-vendredi: 08h00-11h30, 13h00-16h30