Les trente glorieuses

Collège de l'Elysée

Les différents corps de bâtiments, formant des cours, s’étagent en terrasses et descendent en pente douce vers le lac.

Le collège secondaire de l’Elysée est dû à Frédéric Brugger, architecte d’origine bâloise. Son œuvre se déploie principalement des années 1950 aux années 1970, surtout dans la région lausannoise, et est une des plus importantes de l’après-guerre en Suisse romande. A Lausanne, il est notamment l’auteur de l’immeuble d’habitation du chemin de Lucinge 12-16, une des premières barres hautes de la ville, de l’école professionnelle de la rue de Genève 55, en contrebas du pont de Chauderon, des quatre grandes tours locatives de la rue de la Borde et du premier bâtiment des sciences humaines du site universitaire de Dorigny.

Le collège de l’Elysée est construit de 1961 à 1964 dans le vaste et magnifique parc du même nom. Les différents corps de bâtiments, formant des cours, s’étagent en terrasses et descendent en pente douce vers le lac. Prenant l’aspect de volumes rectangulaires clairement définis, largement ouvert sur l’extérieur et arborant une ossature de béton, ils suivent les grands principes de l’architecture moderne de l’entre-deux-guerres. Le remarquable travail sur la composition volumétrique et l’habillage, qui bénéficie de l’apport du sculpteur Hansjörg Gisiger, inscrit cependant nettement le complexe dans le questionnement du lien architecture-sculpture propre à l’après-guerre.

Accès Bus tl: 2 Croix d'Ouchy
Métro m2: Délices
Parking: Royal-Savoy, Beau-Rivage