Promenade de la Ficelle: sous la promenade, les rails!

La construction du m2 a permis la réalisation de cet espace vert exceptionnel sur le tracé enterré du métro. La promenade de la Ficelle, dénommée aussi Coulée verte, constitue un trait d’union unique entre la gare et le lac.

Les touristes s’étonnent parfois de son nom. C’est qu’ils ne connaissent pas la Ficelle, le petit train à crémaillère qui reliait Ouchy au Flon avant l’avènement du m2. Comme ce dernier reprend le tracé de son prédécesseur et que la promenade s’étend au-dessus des voies enterrées, il paraissait normal de rendre hommage à l’ancien métro.

Un brin d’histoire

Le premier funiculaire d’Europe voit le jour à Lausanne en 1877. Il relie Ouchy au Flon, alors en plein développement industriel. En 1954, le Lausanne-Ouchy troque ses fils contre une crémaillère. Mais en 2002, la Ficelle, comme tout le monde l’appelle, se fait vieille et les Vaudois acceptent sa transformation en métro. Elle effectue son dernier parcours le 22 janvier 2006 et son successeur réalise sa première course le 27 octobre 2008. A l’origine, le projet du m2 prévoyait une tranchée ouverte entre Ouchy et Grancy. Mais après réflexion, la Ville préfère l’option couverte entre Ouchy et Délices afin de créer de nouveaux espaces verts. Un concours de paysagisme est lancé et c’est un bureau lausannois qui est finalement retenu avec son projet baptisé «Trait d’union». La promenade de la Ficelle est inaugurée en août 2008.

Les points d’intérêt

Faisant le lien entre la station Délices et Ouchy le long du tracé du m2, la promenade de la Ficelle s'insère dans un long cheminement piéton en pente douce qui démarre sous la gare, au boulevard de Grancy. De là, il suffit de se laisser glisser le long de la voie du métro. Vient ensuite la station de métro Délices où, comme à Grancy, à Jordils et à Ouchy, une petite place est aménagée avec du mobilier en bois et des parkings à vélo. A partir de là on entre dans la partie jardinée de la promenade où de vastes espaces de gazon fleuri et de prairie qui bordent le chemin attendent les passants. Enfin, la promenade nous fait traverser l’îlot d’Ouchy par le passage du Liseron pour s’interrompre quelques mètres avant l’arrivée aux rives du lac.

© Régis Colombo / www.diapo.ch
Un projet exemplaire

L’ensemble de ce cheminement piéton a été récompensé par le Flâneur d’Or 2008, une distinction qui récompense les projets exemplaires en matière d’aménagement urbain et de mobilité douce

Les curiosités naturelles

La réalisation de cette promenade a permis de redonner à ce coin de la Ville quelque 10’000 mètres carrés d’espaces verts. L’idée est de souligner le passage des saisons le long du cheminement. Les feuilles des ginkgos prennent une belle couleur dorée à l’automne – c’est l’arbre aux 40 écus – tandis que les chaumes des graminées ondulent tout l’hiver. L’arrivée du printemps est saluée par le violet des crocus et le blanc des narcisses. Et le paroxysme est atteint en mai lors de la floraison des magnolias. En été, place aux prairies de fauche et à leur flore moins tape-à-l’œil, mais tout aussi diversifiée. Quant à l’arborisation, elle est plus que généreuse. Les aménagements réalisés mettent en valeur les nombreux arbres qui dominaient déjà auparavant les allers-retours de la Ficelle.

Les équipements

Nombreux bancs et mobilier en bois;
Zone accessible aux chiens
Address

Promenade de la Ficelle
Parcs et domaines

Promenade de la Ficelle
1007 Lausanne  

Bus: tl 25: Délices
Métro: m2: Ouchy-Olympique, Jordils, Délices