Place du Général Guisan (roseraie): une touche de poésie

Drôle d’union entre un général chef des armées et une délicate roseraie. Rassurez-vous, les lieux n’ont rien de guerrier, bien au contraire. Ils offrent même une agréable possibilité de battre en retraite si l’activité des quais se fait trop frénétique.

Ils ne sont séparés que de 50 mètres, et pourtant, l’ambiance y change du tout au tout. Lorsque la foule se presse sur les bords du lac, il suffit de traverser la route pour goûter au calme offert par cette place récemment réaménagée.

Un brin d’histoire

Comme partout à Ouchy, l’histoire du site tel qu’il se présente aujourd’hui est liée au développement du tourisme au XIXe siècle. Peu après la moitié du siècle, la Société immobilière d’Ouchy fait aménager une promenade entre le lac et l’hôtel d’Angleterre qui sera plus richement arborée après la construction de l’hôtel Beau-Rivage en 1861.Et alors que les travaux de construction des quais démarrent en 1896, un kiosque à musique voit le jour sur la place en 1898. Il sera détruit en 1966 lors de la création de la place construite en souvenir du Général Guisan. Les derniers changements, notamment la création de la roseraie, datent de 1999.

Les points d’intérêt

Pendant de longues années, la voiture a dicté sa loi sur la place. De sorte qu’à la fin des années 1990, une large réflexion est entamée pour redonner au site un usage véritablement piétonnier. Les travaux dureront de 1998 à 1999. Se dressant auparavant au milieu d’un carré de gazon un peu terne, la statue équestre trône désormais dans une surface de gravier ouverte à la déambulation et encadrée par un petit muret qui fait aussi office de banc public. Et surtout, la place prend des couleurs avec la création de la roseraie.

© Musée historique de Lausanne
Célestin Louvrier, vers 1885-1895
Au temps des vapeurs

On se balade dans le jardin anglais, en face de l'Hôtel d'Angleterre et le Beau-Rivage, pour le panorama, pour prendre le bateau à vapeur acosté au bout d’une longue jetée en bois située en face du nouvel hôtel.

Les curiosités naturelles

Le Petit Prince de Saint-Exupéry l’avait bien compris: chaque rose est unique. La roseraie de la place du Général-Guisan finira de convaincre ceux qui en doutaient. Ici sont présentées près de soixante variétés de rosiers grimpants, une option rarement retenue dans les roseraies traditionnelles. De plus, les espaces de présentation sont traversés de petits sentiers en gazon afin que les amateurs puissent s’approcher des structures en bois sur lesquels grimpent les rosiers. Quant aux arbres, ils n’ont pas déserté la place, loin de là. Le mail historique de marronniers au nord de la place a été maintenu, de même que les deux platanes centenaires qui marquent, un peu plus loin, l’entrée sur la place du Port.

© Régis Colombo / www.diapo.ch

Allons voir si la rose...

Une trentaine d’anciennes variétés de rosiers arbustifs et autant de rosiers anglais se dévoilent au visiteur. Ce qui fait également l’originalité de cette roseraie, c’est que les belles sont présentées en association avec de nombreuses plantes vivaces.

Les équipements

Location de pédalos
Address

Place du Général Guisan
Parcs et domaines

Place du Général Guisan
1006 Lausanne  

Bus: tl 2: Ouchy-Olympique
Métro: m2: Ouchy-Olympique