Terrasse Jean Monnet: une banane très industrielle

C’est l’histoire, originale, d’un toit qui se transforme en terrasse publique après avoir servi de plate-forme d’échange pour les trains et de parking, tout en se prenant pour une banane. Drôle de scénario qui a connu son épilogue au tournant du XXIe siècle.

Elle a beau s’appeler la terrasse Jean-Monnet, le grand public l’appelle encore souvent la «Banane», en référence au sobriquet de l’immeuble sur lequel elle se trouve. Cette terrasse urbaine est le premier aménagement à avoir vu le jour dans le cadre de la restructuration du quartier du Flon qu’elle domine et auquel elle sert d’interface.

Un brin d’histoire

Edifiée en 1900 selon les plans de l’architecte Francis Isoz, la «Banane» joue un rôle clé dans le développement du Flon. Le bâtiment sert en effet d’entrepôt et, surtout, de charnière entre le fond de la vallée et le niveau de l’actuelle place Bel-Air. Un puissant ascenseur, unique à Lausanne, hissait les wagons qui transitaient sur le système ferroviaire quadrillant alors le Flon. Une fois arrivés en haut, les wagons étaient reliés au réseau des trams et pouvaient ainsi poursuivre leur périple. Ensuite, lorsque le rail a été abandonné dans le Flon, le toit de la «Banane» a servi de parking pendant des décennies. Il faut attendre le tournant du XXIe siècle pour voir les choses changer, quand la société Lausanne-Ouchy Holding SA, propriétaire de cet immeuble inscrit à l’inventaire des bâtiments historiques, décide de le rénover. Les travaux d’aménagement de la terrasse s’achèvent en 2002.

Les points d’intérêt

On serait tenté de douter de la solidité d’un toit pour accueillir un tel aménagement public. Les dalles – conçues pour accueillir des trains, ne l’oublions pas – peuvent supporter jusqu’à deux tonnes au mètre carré. Nous voilà rassurés. La visite peut donc se poursuivre jusqu’à l’extrémité «est» de cette banane qui nous offre une vue originale et résolument urbaine sur le Grand-Pont et la place de l’Europe. La terrasse invite aussi à la flânerie avec ses larges planchers en bois et ses bancs. Le site a également retrouvé sa fonction d’interface entre le Flon et le niveau supérieur. Un ascenseur panoramique a en effet vu le jour sur l’emplacement de l’ancien monte-charge ferroviaire. Clin d’œil à l’histoire, la structure qui protège ce nouvel ascenseur a pris la forme d’un wagon.

© Régis Colombo / www.diapo.ch
Une terrasse fleurie

Des îlots d’ombre sont créés par d’étonnantes structures métalliques conquises par de luxuriantes glycines blanches, dont les fleurs pendent en grappes au printemps. Au sol, les bacs ont été plantés de surprenantes fleurs aux couleurs éclatantes, mais aussi de grandes graminées, dont les plumeaux flottent poétiquement au vent, et de vivaces qui assurent une couverture végétale tout au long de l’hiver.

Les curiosités naturelles

Urbaine peut-être, mais pas esclave du béton pour autant. L’aménagement paysager de la terrasse ne passe pas inaperçu (voir encadré).

Les équipements

Bancs et planchers de bois
Ascenseur 24/24
WC publics (étage inférieur, en face de l'entrée de la FNAC)
Address

Terrasse Jean Monnet
Parcs et domaines

 Terrasse Jean-Monnet
1003 Lausanne  

Bus: tl : Bel-Air, Lausanne-Flon
Métro: m2: Lausanne-Flon