5. Santé & conditions d'emploi

Valoriser durablement le capital humain du service.

Enjeux

  • Assurer la sécurité, la santé et le bien-être des collaborateurs.
  • Veiller à l’égalité des droits et des chances.
  • Permettre l’évolution des savoir-faire et des compétences des collaborateurs.
  • Favoriser l’insertion des jeunes dans le monde du travail par l’apprentissage.
  • Favoriser la mobilité interne.

Sécurité et santé au travail

Le développement durable considère le pilier social à égale importance que les deux autres piliers économique et écologique. La prise en compte des femmes et des hommes dans leur environnement de travail est, et doit demeurer, au centre de toute activité professionnelle.

Les tâches effectuées dans le secteur des routes et de la mobilité intègrent certains degrés de pénibilité, voire de dangerosité. La responsabilité de l’administration est de garantir la réalisation des travaux dans les meilleures conditions de sécurité possible.

Cela implique non seulement le respect des normes de santé et sécurité au travail, mais aussi de favoriser toutes mesures matérielles et comportementales permettant de les améliorer de manière continue.

De même, les actions d’information et de prévention jouent un rôle central dans la gestion des accidents et des maladies liés au travail. Si les coûts de ces actions augmentent tendanciellement, ils sont également l’indice d’une augmentation du bien-être au travail, accompagné d’une diminution des incidents, ainsi que d’une meilleure efficience et qualité des résultats. Tout le monde en sort gagnant.

Cela implique non seulement le respect des normes de santé et sécurité au travail, mais aussi de favoriser toutes mesures matérielles et comportementales permettant de les améliorer de manière continue.

De même, les actions d’information et de prévention jouent un rôle central dans la gestion des accidents et des maladies liés au travail. Si les coûts de ces actions augmentent tendanciellement, ils sont également l’indice d’une augmentation du bien-être au travail, accompagné d’une diminution des incidents, ainsi que d’une meilleure efficience et qualité des résultats. Tout le monde en sort gagnant.

Conditions de travail

Au-delà des mesures salariales justes et équitables, de nombreux facteurs interviennent dans la satisfaction de travail, notamment les éléments suivants:

  • aménagement du temps de travail,
  • locaux et matériel appropriés,
  • instauration du télétravail ou travail à distance,
  • soutien à la mobilité interne pour les collaborateurs en situation d’accident ou de maladie,
  • offres de prestations annexes: sport, mobilité, garde d’enfants, santé, etc.
  • communication: concertation et dialogue avec les employés sur les enjeux de l’organisation,
  • services de conseil et/ou de soutien psychologique.
© Ville de Lausanne
Tous les postes sont accessibles aux femmes comme aux hommes

Employabilité et égalité des chances

L’éthique professionnelle engage l’employeur à ne pas considérer les collaborateurs comme un moyen, mais aussi comme une fin en elle-même. Cela implique, au-delà du seul aspect contractuel au service de l’organisation, d’être attentif à l’évolution des aptitudes de son personnel, afin qu’il puisse non seulement conserver, mais aussi augmenter ses compétences en vue de son employabilité continue sur le marché du travail.

L’égalité des chances dans les processus de recrutement et de promotion de poste fait déjà l’objet d’une importante législation en Suisse. Si cela a permis de faire évoluer les pratiques, les statistiques démontrent néanmoins une marge d’amélioration certaine, notamment en ce qui concerne l’évolution de carrière des femmes.

Ces points revêtent une importance particulière dans la perception de la motivation au travail des collaborateurs. La diminution de l’écart entre le secteur privé et public sur ces aspects, est également à noter. Les pratiques suivantes en attestent:

  • accentuation des responsabilités et de l’autonomie de l’employé dans ses tâches professionnelles («management participatif» ou «Empowerment»),
  • égalité des chances et valorisation de la représentation des femmes aux postes cadres,
  • lutte contre toute forme de discrimination liée à l’âge, à l’origine et au sexe des personnes,
  • soutien aux offres de formations continues pour les employés (compétences métiers, langues, informatique, etc.),
  • soutien à l’insertion des jeunes dans le monde du travail, notamment par l’offre de places de stage ou d’apprentissage.
Coordonnées

Unité développement durable
Secrétariat général de la Direction Logement, environnement et architecture

Rue du Port-Franc 18
3e étage
Case postale 5354
1002 Lausanne  

+41 21 315 53 15
Ecrivez-nous