Centre de vie enfantine de la Cité

Un lieu d'accueil de la petite enfance au coeur du vieux Lausanne, où la vie est rythmée par les cloches de la cathédrale et le pas des promeneurs dans les anciennes ruelles.

Créé en 1990 par l'association «la Cour des Miracles», l'institution n'accueillait alors que des écoliers.

Dès le 1er janvier 2006, le nom «la Cour des Miracles» s'efface au profit de celui de «centre de vie enfantine de la Cité» et devient ainsi le 9e lieu d'accueil de la petite enfance communal.

Désormais les enfants sont accueillis depuis l'âge de 4 mois jusqu'à la fin de la 2P, avec une capacité de 90 places offertes aux enfants habitant le centre-ville.

UAPE de Mon Repos

En 2009, l'UAPE de Mon Repos a été ouverte, permettant l'accueil de 24 écoliers fréquentant le collège de Mon Repos. Elle est placée sous la responsabilité d'une assistante de direction.

Pédagogie

Depuis 21 ans, l'institution a voulu offrir aux enfants un maximum d'autonomie. Cela ne signifie pas qu'ils peuvent faire n'importe quoi n'importe quand... Il y a un cadre adapté à l'âge de l'enfant, il y a des règles à respecter comme partout. Mais, l'équipe éducative motive les enfants à faire les choses par eux-mêmes. Ils peuvent ainsi choisir d'aller dehors ou de rester dedans, de lire un livre à la place de bricoler. Ils ont aussi le droit de s'ennuyer... de rire, de pleurer, d'exprimer leurs émotions. L'équipe aide les enfants à devenir autonomes, à ne pas dépendre des adultes et de leurs propositions. Le rythme de chaque enfant est respecté, mais il va aussi apprendre à vivre en communauté, à partager, à renoncer, à se séparer...

Les éducatrices proposent également des moments plus structurés des bricolages, chants, activités manuelles ou musicales pendant lesquels les bambins peuvent exprimer toute leur créativité.

  • La relation avec les parents constitue un pôle important de l'activité des éducatrices. Recevoir les informations, leur transmettre le déroulement de la journée, soutenir les parents dans leur rôle éducatif, être à l'écoute de leurs demandes, les aider dans la séparation avec leurs enfants, font partie de la qualité de l'accueil offert aux parents, aux familles.
  • L'enfant et sa famille sont respectés dans leur individualité, leus croyances, leurs valeurs. Chacun a sa place, avance à son rytme, avec ses moyens. Ce que l'institution propose est transparent, retransmis aux parents, les bons moments comme ceux plus difficiles, dans le soucis de créer une bonne relation, afin de permettre aux familles de laisser leur enfant en ayant confiance, sans soucis...

Le CVE en chiffres

  • 2 lieux d'accueil situés dans des bâtiments d'habitation à 528 mètres d'altitude
  • 2 cours pour que les enfants puissent être dehors
  • 90 places qui se répartissent comme suit :
    • 10 places en nurserie ( jusqu'à 18-24 mois)
    • 12 places chez les trotteurs (18-24 à 30-36 mois)
    • 20 chez les moyens (30-36 mois - début de l'école)
    • 48 places chez les écoliers en 1P-2P

Mais aussi, 1'100 heures de sieste pour un enfant qui arrive à 14 semaines jusqu'au moment où il commencera l'école, ce qui équivaut à 46 jours de 24 heures.

Pendant les deux ans où nous l'accompagerons jusqu'à l'école, (collège de la Barre), l'enfant va développer ses mollets, puisqu'il va marcher environ 450 kilomètres, sous la pluie, la neige, le vent, mais aussi le soleil, en chantant et en apprenant le dur métier de piéton... ceci sans compter les sorties au bord du lac ou à Sauvabelin, les mercredis et pendant les vacances.
Les enfants accueillis peuvent compter sur la présence de 16 éducatrices, d'une équipe de cuisine et de maison de trois personnes, d'une secrétaire (elle, c'est plutôt les parents qui comptent dessus!) et d'un directeur.

Address

Centre de vie enfantine de la Cité
Service d'accueil de jour de l'enfance

Rue Charles-Vuillermet 3-5
1005 Lausanne  

Phone +41 21 315 64 00

Lundi-vendredi: 07h00-19h00
Fermeture en été, à Noël et à Pâques

Bus: tl 16: Pierre Viret
Métro: m2: Riponne-M. Béjart