Entre-deux-guerres

Galeries Sainte-Luce

Sainte-Luce sont une remarquable manifestation du modernisme à Lausanne. Situées en pleine zone commerciale, au-dessus de la gare CFF, elles proposent six niveaux de logements, dont deux attiques en escaliers.

Construites en 1931-34 par les architectes Charles Trivelli et Joseph Austermayer, les galeries Sainte-Luce sont une remarquable manifestation du modernisme à Lausanne. Situées en pleine zone commerciale, au-dessus de la gare CFF, elles proposent six niveaux de logements, dont deux attiques en escaliers. Un important socle à vocation commerciale rachète la pente, accueillant un cinéma.

L’enveloppe extérieure propose un langage discret, sans ornementation. L’insertion dans le tissu urbain se fait par le moyen d’un angle coupé, sur la rue du Petit-Chêne, entrée du cinéma. Marquise et piliers de béton habillés de verre marquent la modernité sans monumentalité.

L’entrée nord donne accès à la cour intérieure, atrium circulaire à caractéristique spectaculaire assurant la distribution des étages. Couvert d’une vaste marquise sur le pourtour, doté d’une monumentale et bruyante vasque-fontaine en son centre, l’espace profite en outre d’une ornementation Art déco comprenant hublots, luminaires, reliefs sculptés et pavements. Cinq imposantes tours de verres abritant escaliers et ascenseurs dominent le tout.

Accès Bus tl: 1, 3, 21 Lausanne-Gare
Métro m2: Lausanne-Gare
Parking: Alpha Palmiers