Entre-deux-guerres

La Chandoline

 Il se situe à l’est du parc de Mon-Repos, dans le quartier de Bellevue où ses lignes épurées contrastent avec des villas «1900» habitées par la haute bourgeoisie locale.

L'immeuble locatif de la Chandoline est un des principaux témoins du modernisme de l’entre-deux-guerres à Lausanne. Son architecte en est Henri-Robert Von der Mühll, homme complet qui sera également actif dans les beaux-arts, l’écriture et la musique. L’immeuble répond aux principes d’une architecture nouvelle qui se veut rationnelle et fonctionnelle ainsi que dénuée de toute ornementation gratuite. Ce mouvement se répand internationalement dès les années 1920. Von der Mühll était en contact avec plusieurs de ses personnalités majeures, notamment Le Corbusier.

L’immeuble de la Chandoline, construit en 1933 et 1934, contient onze appartements. Il se situe à l’est du parc de Mon-Repos, dans le quartier de Bellevue où ses lignes épurées contrastent avec des villas «1900» habitées par la haute bourgeoisie locale. La façade nord se présente comme un encastrement pyramidal de volumes cubiques remarquablement dominé par la cage d’escalier centrale, véritable tour de verre. Les autres faces sont animées de fenêtres en longueur et de balcons aux formes géométriques simples. La Chandoline a été portée au rang des monuments historiques en 2003.

Accès Bus tl: 13 Chandolin
Parking: Mon-Repos, Bellefontaine