Ecoquartier des Prés-de-Vidy

C’est sur 14,5 hectares, idéalement situé à la porte d’entrée de Lausanne, dans un lieu en transition entre les Hautes écoles et les quartiers résidentiels, qu’un nouvel écoquartier verra le jour. Quelques 2'500 habitants et 1'000 emplois sont attendus aux Prés-de-Vidy, dès 2025.

En quelques chiffres

8'000 ans
âge des plus anciens vestiges découverts sur le site
379 m
altitude maximale du site
1'000
emplois prévus
2'500
futurs habitants

L’emplacement du futur écoquartier des Prés-de-Vidy présente de nombreux attraits – situation idéale à deux pas des Hautes Ecoles et proximité immédiate du lac, secteur en développement, arrêt de métro proche et ligne de bus, etc. – mais il connaît aussi quelques inconvénients, notamment la proximité de l'autoroute, le site est sujet à une certaine pollution sonore et atmosphérique. Enfin les fouilles archéologiques menées dans le secteur de Vidy, important siège du site romain de Lousonna, ont un impact sur le projet.

L’un des éléments fort retenu pour le développement du projet est le maintien de l’Etablissement horticole à son emplacement actuel. Voué à devenir un symbole de l’écoquartier, cet espace ouvert au public, géré par le service des parcs et domaines de la Ville, est un patrimoine végétal précieux et attrayant. Autre point retenu: avec la volonté de conserver une taille humaine pour le quartier, il a aussi été décidé de limiter la densité des Prés-de-Vidy à 3'500 habitants-emplois.

Mettre en concurrence les projets de plusieurs bureaux d’urbanisme, confronter les solutions qui y sont présentées et en retenir le meilleur, voilà l’ambition des MEP.

Lancés au printemps 2017, les mandats d’études parallèles d’idées – type de concours – ont permis de confronter les projets de quatre bureaux d’urbanisme à des experts de développement urbains et aux attentes de la population, via un processus participatif innovant et stimulant.

Choisies à la suite d’une étape de sélection, quatre équipes de spécialistes du développement urbain étaient invitées à présenter leur projet à un collège d’experts. En parallèle, une démarche participative, qui a pris la forme d’ateliers et d’expositions publiques, a permis d’inclure les besoins et attentes des différents acteurs liés au site (population riveraine, associations de quartier, Hautes Ecoles, éventuels investisseurs, professionnels, …) Cette procédure, qui s’est déroulée en deux phases, a permis d’encourager le débat et de fédérer autour d’une vision directrice finale.

Les ateliers participatifs et les collèges d'experts ont fait l’objet de synthèse et de recommandations alimentant le processus, qui a abouti en 2018 à un schéma directeur.

Le schéma directeur a pour but de définir les lignes directrices pour le développement du projet et servir de socle à l’élaboration des plans d’affectation. Il répond notamment aux enjeux environnementaux, sociaux et économiques spécifiques au site.

Le schéma directeur est un outil de planification qui n’a pas de base légale définissant son contenu ni sa procédure d’élaboration et d’adoption. Il en découle un avantage certain: la souplesse et flexibilité. Cet outil est en effet constitué de manière ad hoc pour un projet de territoire donné et sert de guide à la Municipalité pour sa planification.

Suite aux mandats d'étude parallèles, différentes décisions ont été prises par la Municipalité suivant les recommandations du Collège d'experts et les retours des démarches participatives. On peut citer notamment les décisions suivantes:

  • Le maintien de l’établissement horticole et les ateliers sur le site actuel tout en l’optimisant.
  • L'abaissement des objectifs de densité à 160’000 m2 SPd (logements et activités) sans compter les équipements publics. C'est à dire un quartier pour 3'500 habitants et emplois.
  • La volonté d'offrir un quartier de proximité et des espaces publics à échelle humaine.
  • Le désenclavement du site par des connexions fortes en mobilité douce.

Tous les éléments complémentaires se trouvent dans le document nommé Schéma directeur des Prés-de-Vidy ci-contre.

Le shéma directeur sera traduit en plusieurs procédures d’affectation du sol (PA 1 pour l'établisement horticole et PA 2 pour les près-de-Vidy) dont l'élaboration débutera dès l'été 2018. Ces étapes de planification franchies, la Ville organisera un appel d’offres à investisseurs, préalable nécessaire au lancement des projets de construction, avant  l’organisation du concours d’architecture, prévus courant 2020.

Suite à la légalisation des nouvelles affectations, les études de projet de construction pourront débuter. Les premières réalisations sont prévues dès 2023. Les premiers habitants emménageront donc dès 2025.

Jalons du projet

2011

Découverte par les archéologues d’une nécropole romaine sur le site des Prés-de-Vidy

2012

Revue du projet Métamorphose notamment par l’abandon du projet de stade aux Prés-de-Vidy pour un écoquartier

2014

L’Université de Lausanne débute les fouilles archéologiques des villas romaines au sud des Prés-de-Vidy

2016

Lancement de l’appel à candidatures pour les MEP et sélection des candidats

2017

MEP et lancement des réflexions avec les experts en urbanisme et la société civile

2018

Présentation du schéma directeur des Prés-de-Vidy

2019-2020

Lancement des Plans d’affectations, fouilles archéologiques, consolidation du programme de réalisation et recherche d’investisseurs

2021

Lancement des concours d’architecture

2022

Entrée en force des plans d’affectations

2023

Pose de la première pierre

2025

Premiers habitants

2028

Estimation de l’arrivée des derniers habitants