Chandieu

L'école et l'APEMS se rejoignent aujourd'hui grâce à un jeu de collines et de lignes blanches. Une composition fort prisée pour les courses de trottinettes, de roller et de véhicules télécommandés. Un trampoline, des balançoires et des structures de grimpe et d’équilibre complètent ces aménagements.

C’est une école de quartier, comprenant quatre classes, un APEMS, une salle de dégagement et une salle des maîtres qui a remplacé l’ancien pavillon en bois de Chandieu datant de 1949. Il fallait des aménagements extérieurs à la hauteur pour relier le tout.

Les deux espaces se rejoignent par un jeu de collines et de lignes blanches. Une composition fort prisée pour les courses de trottinettes, de roller et de véhicules télécommandés.

Les enfants peuvent jouer au trampoline, aux balançoires et s’exercer sur des structures de grimpe et d’équilibre. Une zone verte pourvue de cabanes et propice aux jeux de ballons ainsi qu’un espace dévolu à l’eau et au sable complète généreusement les possibilités de jeux.

Des arbres et des arbustes d’essences indigènes, plantés par les élèves, agrémentent le parc. A noter également que des bancs et des tables de pique-nique à l’attention des habitants du quartier en font un espace de rencontres intergénérationnel de premier ordre.