Exploiter un food truck

Les food trucks sont des véhicules équipés d'une installation permettant la préparation et la vente de mets et de boissons. Retrouvez ici les conditions pour leur exploitation.

Sommaire

§

Qui est concerné?

Les commerçants qui souhaitent installer un food truck sur le domaine public ou privé.

Attention

Le Conseil d'Etat a fait enter en vigueur au 1er janvier 2018 une nouvelle réglementation imposant aux exploitants de food truks, dans un délai transitoire de deux ans, d'acquérir ou de justifier d'une formation reconnue et de se pourvoir d'une licence particulière de restauration mobile.

Comment effectuer cette démarche?

L’attribution d’un emplacement se fait uniquement sur la base d’appels d’offres qui paraissent dans la Feuille des avis officiels du canton de Vaud (FAO) et dans le journal «24heures». Suite à ces appels d'offres les marchands intéressés peuvent déposer un dossier de candidature auprès du Service de l'économie.

La sélection repose notamment sur la qualité et l'originalité des mets proposés.

En principe, seul un jour par semaine est attribué à chaque exploitant afin de permettre un tournus équitable et de garantir la diversité des mets proposés.

L’exploitant est tenu d’adresser au service de l'économie une demande détaillant son projet avec:

  • le plan du lieu d’implantation,
  • l’accord écrit du propriétaire du fonds,
  • une illustration de l’infrastructure mobile envisagée,
  • un descriptif des marchandises proposées à la vente,
  • les jours de présence et l’horaire d’exploitation,
  • une copie d’une pièce d’identité,
  • une attestation d’annonce auprès du service de la consommation et des affaires vétérinaires du canton de domicile,
  • un concept de gestion des déchets.
Bon à savoir

De nouveaux emplacements destinés à accueillir des food trucks sur le domaine public sont actuellement à l'étude. Au terme de celle-ci, l'attribution de ces emplacements se fera sur la base d'un appel d'offres paraissant dans la Feuille des avis officiels du canton de Vaud (FAO) et dans le journal «24heures».

Le service de l’économie est également prêt à accompagner les exploitants de food trucks dans la recherche et le tournus d’emplacements situés sur le domaine privé.

Tarifs, émoluments

Exploitation d'un food truck En CHF
Délivrance de l'autorisation d'exploiter 25.–
Taxe d'occupation du domaine public, par m2, par jour 0.50
Mise à disposition de l’eau et de l’électricité forfait facturé en marge

 

Informations importantes

L'exploitation d'un food truck est soumise à autorisation, que ce soit sur le domaine public ou privé.

Les candidats retenus doivent veiller à :

  • s’annoncer auprès du service de la consommation et des affaires vétérinaires de leur canton de domicile
  • ne pas vendre de l’alcool ni diffuser de la musique
  • ne pas accueillir plus de 9 personnes dans la zone de consommation
  • Etre au bénéfice d'une licence de restauration mobile dès le 1er janvier 2020.

L’autorisation est personnelle et intransmissible.

L’exploitation sur domaine privé doit en plus tenir compte des horaires suivants:

  • de 6h à 19h du lundi au vendredi
  • de 6h à 18h le samedi
  • La vente est interdite les dimanches et les jours fériés.

Dernière mise à jour: 17.01.2018